Rosa – Marcel Sel

Une poignante saga familiale qui navigue entre l’Italie fasciste d’hier et la Belgique d’aujourd’hui. « Tu vas écrire un roman. » Albert Palombieri, mon père, n’est venu que pour me dire ça. Lui qui ne m’a jamais lu ! Quand j’étais enfant, il jetait mes poèmes à la corbeille. Ceux que mes neuf ans inquiets posaient sur son bureau. Mais je tiens ma revanche : je vais lui écrire l’histoire de Rosa, sa mère. Albert ne sait rien d’elle. Il ne sait pas qu’elle fut fasciste, puis résistante, ni qu’elle a été déportée. Bruxellois, Marcel Sel est écrivain, chroniqueur et scénariste. Rosa est son premier roman. PRIX DES BIBLIOTHEQUES DE LA VILLE DE BRUXELLES 2017 PRIX SAGA CAFE 2017

2 réflexions sur « Rosa – Marcel Sel »

  1. Une très belle lecture. Un texte puissant.
    J’ai aimé cette alternance entre Bruxelles aujourd’hui et l’Italie il y a 75 ans. A travers cette histoire familiale, j’ai appris des choses sur ce qui s’est passé durant la guerre en Italie, sur le fascisme de Mussolini, etc.
    L’histoire entre le père et le fils est intéressante également. Chouette aussi de retrouver les détails d’une ville qu’on connait.
    J’aime beaucoup la couverture!

  2. J’ai beaucoup aimé cette histoire d’amour filial, ces histoires d’amour peu banales et entremêlées, ces aller-et-retours dans le temps et l’histoire, entre la Belgique et l’Italie, avec l’émotion, la douleur et l’espoir. Quelques très belles pages sur Bruxelles aussi! Une belle lecture.

    « Zeller sourit. Un cappuccino… une petite tasse blanche, toute chaude. Quelques centilitres d’amertume, quelques grammes de sucre et cette crème de lait, légère, qui couronne le tout. Un cappuccino! Délice banal auquel on ne prête pas d’importance tant qu’on n’en a pas été privé. Mais pouvoir à nouveau commander un cappuccino! Oser s’inquiéter de la crème qui vous tache les lèvres! Voilà bien un morceau de bonheur! Quand on a été en miettes, c’est ceux-là qu’on réunit. Ce simple café, ce petit peu de crème sont devenus trop importants pour qu’on les néglige. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*