Ballade pour Leroy – Willy Vlautin

La première chose que voit Leroy lorsqu’il sort du coma, c’est la photo d’une pin-up en bikini aux couleurs du drapeau américain. Une vision aussi nette que les sept années qui séparent son départ pour l’Irak de cet instant précis où il se réveille dans un établissement spécialisé. Lui qui avait oublié jusqu’à son nom pourra-t-il redevenir un jour celui qu’il a été ? Alors qu’il prend une terrible décision, son destin va bouleverser la vie de ceux qui gravitent autour de lui : Freddie, un gardien de nuit, Pauline, une infirmière, sa petite amie Jeanette et sa mère Darla, qui continue à lui lire à haute voix des romans de science-fiction. Pendant que Leroy lutte dans un inquiétant monde parallèle pour sauver sa peau… Après Motel Life et Plein nord, Willy Vlautin signe un roman très fort sur les oubliés du rêve américain. Un livre magnifique sur ceux qui s’accrochent à la vie envers et contre tout, où courage et bienveillance font contrepoids à la noirceur du quotidien

4 réflexions sur « Ballade pour Leroy – Willy Vlautin »

  1. Un gros coup de coeur! Lutte au quotidien des petites gens. Leroy, jeannette, Darla, Pauline, Freddie. L’auteur nous fait entrer dans la vie intime de ces 5 personnages. Doucement. Sans voyeurisme, sans jugement. Malgré les difficultés énormes, les personnages sont habités par la bienveillance…ce qui éclaire le roman!
    Gros coup de coeur (je sais je me répète!)!

  2. Pour moi aussi un coup de coeur.
    Et je ne peux que souscrire au résumé de la quatrième de couverture: « un livre magnifique sur ceux qui s’accrochent à la vie envers et contre tout, où courage et bienveillance font contrepoids à la noirceur du quotidien ».
    C’est vrai aussi que cela rappelle Steinbeck.
    Belle lecture les ami(e)s!

  3. Je n’ai qu’un seul regret en terminant cette histoire : j’aurais voulu qu’elle ne se termine pas !…
    J’aimerais savoir comment Freddie s’en sort avec ses deux filles, je voudrais savoir si Jeanette a réussi à faire son deuil et qu’est devenue Jo/Carol?
    Mais tel est le talent de l’écrivain qui nous fait aimer ses personnages et se soucier d’eux après avoir partagé une partie de leur vie.
    Une magnifique fresque sociale dans l’Amérique profonde ! Et une belle écriture qui parvient même à nous faire entrer, de manière subtile, dans les délires, les rêves et l’inconscient de Leroy…

    1. j’ai apprécié ce livre , ses personnages si touchants, ces rêves qui permettent de combattre la trop dure réalité
      on est tenté de poursuivre leur aventure
      bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*