Les fiancées d’Odessa, de Janet Skeslien Charles

fiancees d'odessaOdessa ? La plus jolie ville du monde, pour ses habitants. Avec ses prestigieux théâtres, son mythique Opéra, son célèbre escalier Potemkine et une mer qui n’a de noir que le nom. Mais il y a aussi un revers à la médaille : chômage, salaires de misère, logements étriqués, mafia omniprésente. Tandis que les jolies Ukrainiennes écument soirées et sites de rencontres pour décrocher un « visa-fiancée » et quitter le pays, Daria sert d’interprète. Et elle va peu à peu se laisser gagner par les rêves d’évasion et de confort…

3 pensées sur “Les fiancées d’Odessa, de Janet Skeslien Charles”

  1. premier livre de la saison , c’est super !

    beaucoup de plaisir à le lire

    le rêve américain, la réalité parfois insupportable

    on partage intensément les doutes, les émotions, les interrogations

    l’auteur nous fait toucher la détresse des exilées mais surtout leurs priorités

    nous donne envie de visiter Odessa

  2. Un très beau livre sur un phénomène de société qu’on peut aussi observer en Belgique (j’ai rencontré des « fiancées d’Odessa » chez nous). L’histoire est bien romancée de sorte qu’on accroche au récit (j’ai lu presque d’une traite jusqu’à 2h30 du matin) et qu’on s’attache à l’héroïne (notre chère Daria, Dacha, Dachka – to read: read-read-read).
    Un excellent moment de lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*