Heureux comme jamais, de Andres Trapiello

Les apparences sont trompeuses, et ce qui survient dans ce roman ne se serait jamais produit si Max et Claudia ne s’étaient pas retrouvés à l’autre bout du monde, dans un cadre paradisiaque aux antipodes de leur quotidien madrilène. Max est ingénieur et Claudia gynécologue. Ils se sont donné rendez-vous à Constanza -où Max termine un chantier et où Claudia vient assister au mariage de sa meilleure amie. Pas un instant, ils ne se doutent de ce qui va leur arriver. Pas un instant, ils n’imaginent les complications dans lesquelles ils se plongent.

Un roman à la fois dérangeant et puissant qui ne manque pas de placer le lecteur devant ses questionnements moraux et ses propres démons.

4 pensées sur “Heureux comme jamais, de Andres Trapiello”

  1. D’accord avec Isabelle: une histoire d’amour dérangeante vécue dans le cercle de relations amicales et familiales complexes, racontée dans un style clair et direct, déroulant l’histoire sans heurt et sans mièvrerie, jusqu’à la fin… Pas de quoi s’enthousiasmer, mais pour moi, après l’ennui de « Persécution », une lecture rafraîchissante !

  2. Max et Clau, c’est l’histoire d’un amour parfait, pur et transcendant, un amour que peu de gens auront jamais la chance de vivre, à saisir de toute urgence donc ! Oui, mais…
    Et c’est sur ce « oui mais » que repose l’intérêt de l’histoire dont on veut absolument connaître le dénouement.
    Oui, j’ai apprécié ce livre, mais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*